Close

Derniers Posts

Intégrer la cuisine dans son prêt immobilier : est-ce une bonne option ?
le août 12, 2019 | par Crédence Cuisine Déco
Quelle énergie choisir pour sa cuisson ?
le juil. 11, 2019 | par Alexiane Turcant
Comment réduire la consommation d’électricité dans sa cuisine ?
le juin 18, 2019 | par Crédence Cuisine Déco

Quelle énergie choisir pour sa cuisson ?

Posté le: juil. 11, 2019 | Auteur: Alexiane Turcant | Catégories: Actualités
Quelle énergie choisir pour sa cuisson ?

Maison ou appartement en construction, en rénovation, c’est le moment de choisir sa nouvelle cuisine et donc ses plaques de cuisson. Mais que choisir entre gaz et électricité ? Voici un petit guide pour vous aider à vous décider.

La cuisson au gaz

Le gaz, c’est le mode de cuisson préféré des grands chefs et des amateurs de gastronomie. La régulation de la température et la maîtrise de la cuisson est bien plus facile avec des plaques au gaz qu’avec des plaques électriques. De plus, tous les types de casseroles ou de poêles sont compatibles avec le gaz. En revanche, le gaz peut être considéré comme dangereux par certains, du fait des risques de fuite ou d’éventuelles brûlures causées par les flammes.

  • La cuisson au gaz de ville

C’est l’idéal lorsque le logement est raccordé au gaz de ville, il est intéressant de choisir des plaques de gaz. De plus, le prix du kilowattheure de gaz est moins cher que celui d’électricité. Alors si en plus dans le logement l’eau chaude sanitaire et/ou le chauffage sont produits à partir du gaz, c’est d’autant plus intéressant, car le prix de l’abonnement mensuel (part fixe de la mensualité variant en fonction de la consommation annuelle de référence en gaz) peut être supérieur à ce que coûtera le gaz réellement consommé pour cuisiner. Cependant, des fournisseurs alternatifs tels que Total Direct Energie proposent des tarifs de gaz compétitifs pouvant compenser le prix de l’abonnement élevé. Cliquez ici pour accéder à la fiche contact et à davantage de renseignements sur le fournisseur.

  • La cuisson à la bouteille de gaz

Le gaz de ville n’est pas éligible partout en France. Dans ce cas, il est tout à fait possible de choisir une bouteille de gaz butane (usage préféré en intérieur). Pour l’extérieur, on choisira la bouteille de propane. Les bouteilles de gaz butane présentent un avantage supplémentaire au fait de pouvoir être installées sur l’ensemble du territoire : leur prix. Pour une bouteille de 13 kg, compter entre 27 et 35€ en moyenne, hors prix de la consigne. Sa durée de vie pour un foyer de 4 personnes ayant un usage réservé à la cuisson est de 6 mois environ. C’est très rentable pour un logement non raccordé au réseau de gaz de ville ou un logement où l’eau chaude et le chauffage sont produits à l’électricité.

  • La cuisson à la bouteille de gaz

Le gaz de ville n’est pas éligible partout en France. Dans ce cas, il est tout à fait possible de choisir une bouteille de gaz butane (usage préféré en intérieur). Pour l’extérieur, on choisira la bouteille de propane. Les bouteilles de gaz butane présentent un avantage supplémentaire au fait de pouvoir être installées sur l’ensemble du territoire : leur prix. Pour une bouteille de 13 kg, compter entre 27 et 35€ en moyenne, hors prix de la consigne. Sa durée de vie pour un foyer de 4 personnes ayant un usage réservé à la cuisson est de 6 mois environ. C’est très rentable pour un logement non raccordé au réseau de gaz de ville ou un logement où l’eau chaude et le chauffage sont produits à l’électricité.

La cuisson à l’électricité

Les plaques de cuisson fonctionnant à l’électricité peuvent être préférées au gaz de par la simplicité d’utilisation et l’absence de flamme qui pour certains sera synonyme de plus de sécurité.

  • La cuisson plaques électriques

En fonte généralement avec revêtement en inox, c’est le moyen de cuisson le plus économique à l’achat. Elles sont cependant extrêmement énergivores, la part de la facture d’électricité découlant de la cuisson peut vite grimper. A savoir qu’il est toujours possible de passer par un comparateur pour bénéficier de remises sur les tarifs de l’électricité : ce site explique très rapidement la démarche. De plus, elles restent chaudes longtemps après avoir été éteintes, il faut donc être vigilant pour ne pas se brûler et ne rien poser dessus. Elles ne permettent pas une maîtrise optimale de la chaleur et donc de la cuisson.

  • La cuisson plaques vitrocéramiques

Les plaques de cuisson vitrocéramiques sont caractérisées par une plaque en verre sous laquelle chauffe une résistance. Elles sont un peu plus chères que les plaques en fonte mais moins énergivores. Elles aussi restent chaude après extinction, mais moins longtemps. C’est une alternative moyenne en terme de prix et de qualité de cuisson.

  • La cuisson plaque à induction

C’est la technologie la plus récente pour la cuisson. C’est aussi la plus chère, mais la moins demandeuse d’énergie. Le risque de brûlures est quasiment inexistant car la plaque est uniquement chaude sous la zone sur laquelle est disposée la casserole ou la poêle et refroidit instantanément lorsque l’objet est retiré. Même allumée, si le champ magnétique qui sert à la faire fonctionner ne détecte pas un objet compatible, elle reste froide. L'inconvénient principal donc, c’est que tous les ustensils ne pourront pas être utilisés avec ce type de plaques. 

Le prix de plaques de gaz neuves et de plaques vitrocéramiques ou à induction ne présente pas de trop grandes différences mais le prix du kilowattheure de gaz est moins cher que celui d’électricité. Le choix final sera déterminé par les envies et besoins du foyer.



Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close